Nouveautés

galya-didur-games-in-the-middle-age-60cm-80cm-2019
Didur Galya
2800,00 CHF
galya-didur-puppeteer-80-60cm-2019
Didur Galya
2800,00 CHF
dominique-froidevaux-photo2
Froidevaux Dominique
1200,00 CHF
hermann-sandoz-paysage-du-jura-50-50cm
Sandoz Hermann
1200,00 CHF
lucien-grounauer-neige-sur-la-ville-50-70cm
Grounauer Lucien
2500,00 CHF
galya-didur-the-guards-76-150cm-2019
Didur Galya
4800,00 CHF
andre-evard-horizon-27cm-41cm
Evard André
1600,00 CHF
galya-didur-woman-60-50cm-2019
Didur Galya
2400,00 CHF
jacques-humair-cotecotte
Humair Jacques
1200,00 CHF
andre-evard-27-35cm-1963
Evard André
4500,00 CHF
jacques-voyet-73cm-54cm
Voyet Jacques
3500,00 CHF
andre-evard-bouton-or-46-38cm
Evard André
1600,00 CHF
galya-didur-knignt-tournament-60cm-50cm-2019
Didur Galya
2600,00 CHF
andre-evard-soleil-couchant-27-41cm
Evard André
1600,00 CHF
galya-didur-les-echasses-75-40cm-2019
Didur Galya
1800,00 CHF

Offres du mois

galya-didur-red-north-50-50cm-2018
Didur Galya
750,00 CHF
bossard-1966
Bosshard
450,00 CHF
robert-hainard-sangliers-31-37cm-1977
Hainard Robert
750,00 CHF
henri-aragon-les-esserts-1984
Aragon Henri
400,00 CHF
henri-aragon-le-cernil-sur-les-reussilles-1985
Aragon Henri
400,00 CHF
galya-didur-virgo-70-50cm
Didur Galya
750,00 CHF
j-chaillot-fleurs-huile-sur-toile
Chaillot Jacqueline
600,00 CHF

Messagier Jean

Machine à regarder
modificateur de prix des variantes :
Prix de base avec taxes
Prix de vente avec réduction
300,00 CHF
Remise
Montant des Taxes
Prix / Kg:
Description du produit

Lithographie

Tirage  220/300

En parfait état

Cadre d'origine offert (avec vitre)

Autres oeuvres de Messagier en vente sur notre site

 

Jean Messagier (1920-1999) 

Né à Paris en juillet 1920 décédé à Montbéliard en 1999, peintre, graveur, sculpteur français.

En 1947 a lieu sa première exposition personnelle à Paris, Galerie Arc-en-Ciel.

De 1945 à 1949, l'artiste s'était montré sous l'influence de Pablo Picasso et de François Desnoyer qui fut son professeur à l'École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris.
Messagier a été révélé de nouveau au public lors de l'exposition organisée par Charles Estienne à la Galerie de Babylone, en 1952, sous le titre La Nouvelle École de Paris. L'année suivante, Messagier rompt délibérément avec le post-cubisme à tendance expressionniste. Il s'appuie alors sur Jean Fautrier et Pierre Tal Coat pour élaborer une vision personnelle dans laquelle il restitue "la lumière… une lumière différente de celle des impressionnistes" qu'il avait "pressentie abstraitement".

Il a réalisé aussi bien des sculptures, tapisseries, chars de carnaval, des montgolfières, étiquettes de bouteilles de vin, il fut encore poète, compositeur de musique, écologiste, un humaniste militant et surtout peintre.

Rattaché à l'École de Paris d'après-guerre, on le qualifie confusément d'abstrait lyrique, de nuagiste, de tachiste, de paysagiste abstrait. Lui-même n'a jamais voulu se définir, il a toujours renoncé à la dualité abstraction – figuration.