Nouveautés

menshikov-femme-au-lever-78-95cm-1997
Menshikov Sergei
6500,00 CHF
mafli-village-de-pegomas-31-46cm
Mafli Walter
900,00 CHF
galya-didur-revishment-of-europe-80-100cm
Didur Galya
3500,00 CHF
francis-berthoud-sculpture-55-67-18cm
Berthoud Francis
2400,00 CHF
rothlisberger-corbeille-de-roses-60-47cm-1937
Rothlisberger William
3500,00 CHF
jean-roll-la-vie-en-rose-54cm-71cm-1974
Roll Jean
2800,00 CHF
jean-monod-53-35cm
Monod Jean
2400,00 CHF
robert-hainard-les-tadornes-28cm-40cm-1950
Hainard Robert
1400,00 CHF
andre-brechet-composition1-34cm-79cm
Bréchet André
1200,00 CHF
jacques-minala-poeme-bleu-40-100cm-2013
Minala Jacques
3800,00 CHF
maclet-le-moulin-de-la-galette-paris-60-50cm3
Maclet Elysée
4500,00 CHF
robert-hainard-la-chevrette-40-30cm-1955
Hainard Robert
1300,00 CHF
jean-marie-meister-paysage-100-100cm1980
Meister Jean-Marie
1200,00 CHF
galya-didur-horsemen-80-100cm-2011
Didur Galya
4800,00 CHF
gerald-comtesse-magnolias-62cm-73cm
Comtesse Gérald
2500,00 CHF

Dessarzin Jean-Daniel

Le Jura (2006)
modificateur de prix des variantes :
Prix de base avec taxes
Prix de vente avec réduction
450,00 CHF
Remise
Montant des Taxes
Prix / Kg:
Description du produit

Huile sur toile de petit format - 2006

24 cm x 33 cm

En parfait état

Sans cadre

 

Banalités sur l'acte de peindre

Une peïnture naît au moment où un homme (ou une femme) pose sur un mur l'empreinte de sa main.

Une empreinte qui est l'image de sa main, qui est sortie de son cerveau et de son corps tout entier...

L'acte de peindre, l'acte moderne de peindre, emprunte des voies tortueuses et la décision l'emporte sur le but. L'acte n'est pas indépendant du geste et du compromis.

La chose échappe à ses contradictions. Elle n'affirme qu'un acte. Elle est en soi un monde, ni parfait, ni idéal.

Un miroir qui ne renvoie pas toute la vérité et qui ne renvoie qu'une partie de la réalité. Surtout, ne parlons pas de réalisme.

Peindre est jouer à cache-cache avec soi-même et avec l'autre. Un jeu avec les ombres et les couleurs. Un jeu avec les signes. Dans la (ma) peinture il n'y a que les signes qui soient perceptibles.

Les faussaires, seuls, sont des gens heureux.

Jean-Daniel Dessarzin

Gedanken zur Malerei

Ein Werk entsteht im Augenblick, wo der Mensch ein Zeichen auf eine Fläche setzt. Ein Abbild aus eigener Hand, aus seinem Wesen und Schöpfergeist entsprungen...

Das Malen, genauer gesagt das Malen in der Neuzeit, geht eigene, gewundene Wege, und das Vorhaben steht über dem Ziel. Geste und Kompromiss sind eng damit verbunden.

Die Sache entzieht sich ihren Widersprüchen, bezeugt lediglich das Schaffen. Sie öffnet das Tor auf eine eigene Welt, weder vollkommen noch vollendet. Ein Spiegel, der nicht die ganze Wahrheit wiedergibt und auch nur ein Teil der Wirklichkeit. Vom Realismus ganz zu Schweigen.

Malen ist ein Versteckspiel, sowohl mit sich selbst als auch mit den anderen, ein Spiel mit Schatten und Farben, ein Spiel der Zeichen. In der (meiner) Malerei sind nur die Zeichen erkennbar.

Glückliche Menschen sind nur die Fälscher...

Jean-Daniel Dessarzin