Nouveautés

janebe-jeune-fille-en-rose-70-55cm-19849
Janebé
(1907-2000)
3600,00 CHF
max-usadel-pescatore-pasquale-40-30cm5
Usadel Max
450,00 CHF
roger-bonafe-le-bouquet-et-les-pins-65-81cm
Bonafé Roger
2600,00 CHF
andre-brechet-saint-ursanne
Bréchet André
850,00 CHF
heloisa-novaes-musiqau-42-41cm-1986
Novaes Heloisa
2600,00 CHF
noel-thebaud-poisson-62-70cm-profil1
Thebaud Noël
2400,00 CHF
noel-thebaud-crabe-44-30cm
Thebaud Noël
850,00 CHF
guy-lamy-lavoir-de-boncourt-70-55cm
Lamy Guy
(1914-2000)
1500,00 CHF
hampenne-village-au-bord-de-la-riviere-65-54cm
Hampenne
650,00 CHF
janebe-77cm-77cm-1973
Janebé (1973)
3600,00 CHF
robert-rayme-55-46cm-1994
Rayne Robert
650,00 CHF
dominique-froidevaux-semence-50-68-50cm-1984
Froidevaux Dominique
6500,00 CHF
marie-rose-zuber-vole-qui-peut-40-43cm-1986
Zuber Marie-Rose
2400,00 CHF
p-martin-65cm-55cm-1951.jpg
Martin P.
650,00 CHF
ernst-wolf-schnee-eulen-53-33cm-1975
Wolf Ernst
250,00 CHF
h-grieder-77-60cm-1977
Grieder H.
750,00 CHF
andre-louis-freymond-60-30cm-1979
Freymond André-Louis
1500,00 CHF
rosina-wachtmeister-39-30cm
Wachtmeister Rosina
1200,00 CHF
theodore-streit-port-de-bale-42-60cm
Streit Theodor
850,00 CHF
colliard-cabanes-2005
Colliard Roland
350,00 CHF
philippe-gigon-reminiscence3-50-50cm-1994-vignette
Gigon Philippe
650,00 CHF
hippolyte-boschung-poya-1987
Boschung Hyppolite
4500,00 CHF
aurele-barraud-composition-aux-poires-44cm-33cm
Barraud Aurèle
1500,00 CHF
murielle-argoud-jardin-100cm-80cm-2015
Argoud Murielle
1800,00 CHF

Nouveautés antiquités & vintage

Gesner Armand

La cueillette
modificateur de prix des variantes :
Prix de base avec taxes
Prix de vente avec réduction
1500,00 CHF
Remise
Montant des Taxes
Prix / Kg:
Description du produit

Huile sur panneau

41 cm x 61 cm

En parfait état

Cadre d'origine offert

Ref: 404-37-07

 armand gesner vignette

Armand Gesner (1936-2008)

Gesner Armand was born on June 11, 1936 in Croix-des-Bouquets, Haiti.

In 1956 he joined the Centre d’Art where he began with watercolors. He lived and studied in Mexico from 1958 until the end of 1959, returning to Haiti to do a solo show at the Centre d’Art in December of that year. The next year he was awarded a scholarship by the French goverment and lived in Paris until 1962.

He is one of the foremost Haitian impressionists, rendering the heart and soul of Haiti, it’s birds, trees, hats, chairs, cemeteries and children with sensitive sophistication and gradient colors.

He became the director of the Museum of Haitian Art at the College of St. Pierre after the death of Pierre Monosiet in 1984 and held that post until 1992.

He lived in Croix-des-Bouquets, in an imaginative circular house that was an oasis of calm amid the din of the town. He was a classy and gentle man, a giant in the annals of Haitian art. He passed on June 10, 2008 after an extended illness.

 

Armand Gesner (1936-2008)

Né à la Croix-des-Bouquets, banlieue Nord-Est de Port-au-Prince, Gesner Armand a étudié à la fois en France et en Haïti.

Il s'est révélé très précoce et fit son entrée dès l'âge de 14 ans au Centre d’Art de Port-au-Prince, première grande école d'initiation aux arts plastiques fondés par l'américain Dewitt Peters en 1944. Initié au dessin par Maurice Borno il a également reçu un enseignement à l'aquarelle de Pierre Monosiet, à l'origine de ses aquarelles inspirées par des scènes et des paysages Haïtiens.

Il progressa rapidement pour devenir l’un des grands esthètes de son époque.

En 1956, il s'essaie à la peinture à l'huile. Rapidement il épure son style et l'atmosphère qu'il crée est d'une rare intensité alors même qu'il élimine le mouvement et neutralise les visages de ces personnages.

En 1957, il part pour Mexico où, pendant 3 ans, il prend des cours de céramique et de sculpture à la Talleres de Artesianas et travaille la peinture sous la direction de Juan Soriana.

Il obtient alors une bourse du gouvernement français et vit à Paris jusqu’en 1962.

En 1963 c'est le retour sur son sol natal. Son œuvre se développe et s'affirme sans jamais perdre sa force poétique.

Il fut directeur du musée d’Art Haïtien du collège Saint-Pierre à Port-au-Prince de 1984 à 1992.

Il disait de sa peinture : « Je veux que ma peinture soit belle avec le pouvoir de saisir par le ventre celui qui la regarde » (manifeste de l'artiste à l'occasion de sa première exposition en 1957.

L'art de Gesner Armand est spécifique. Ses sujets sont issus du décor quotidien de la vie haïtienne : pigeons, paysans, carnavals, natures mortes de fruits, décors de banlieue, chaises de paille, objets de rituels vaudou. Sa technique au couteau rappelle celle des impressionnistes auxquels il est comparé, avec une palette de couleur très vives inspirée par la luminosité de son pays. Ses tableaux de pigeons sont célèbres pour leur réalisme, la légende raconte même qu’un pigeon s’est écrasé un jour dans un de ses tableaux en venant retrouver des congénères. Le peintre s'intéressait aussi aux jeux d'enfants, tels les cerfs-volants.

Beaucoup de collectionneurs haïtiens possèdent des œuvres de Gesner Armand. Sa peinture a une renommée internationale et a été exposée dans de nombreux pays : France (métropole, Martinique, Guadeloupe), États-Unis, Espagne, Mexique, Jamaïque, Venezuela, Barbade, République dominicaine et Israël.

 

Armand Gesner (1936-2008)

Jamais artiste haïtien après Hector Hyppolite n’a obtenu une reconnaissance aussi immédiate, ni acquis une maturité technique aussi précoce dans la décade 1950-1960. 

Une expérience de plus de quarante ans (1957-2008) fait de Gesner Armand l’un des maîtres incontestés de la peinture haïtienne.

Après son initiation au dessin par Maurice Borno et à l’aquarelle par Pierre Monosiet au Centre d’art, des séjours d’apprentissage à Mexico aux Talleres de Artesanas en céramique et à l’atelier du célèbre peintre mexicain Juan Soriano ont doté Gesner Armand d’un dessin fort et sensible. En 1960, il obtient une bourse du Gouvernement français et il fait à Paris l’apprentissage de la gravure sur bois à l’Ecole des Beaux-Arts.

Il expose au Musée d’Art Moderne de la ville en compagnie d’Hervé Télémaque, Luce Turnier et Jacques Gabriel.Jamais artiste haïtien après Hector Hyppolite n’a obtenu une reconnaissance aussi immédiate, ni acquis une maturité technique aussi précoce dans la décade 1950-1960. 

Une expérience de plus de quarante ans (1957-2008) fait de Gesner Armand l’un des maîtres incontestés de la peinture haïtienne.

Après son initiation au dessin par Maurice Borno et à l’aquarelle par Pierre Monosi et au Centre d’art, des séjours d’apprentissage à Mexico aux Talleres de Artesanas en céramique et à l’atelier du célèbre peintre mexicain Juan Soriano ont doté Gesner Armand d’un dessin fort et sensible. En 1960, il obtient une bourse du Gouvernement français et il fait à Paris l’apprentissage de la gravure sur bois à l’Ecole des Beaux-Arts.

Il expose au Musée d’Art Moderne de la ville en compagnie d’Hervé Télémaque, Luce Turnier et Jacques Gabriel.

En 1963, le peintre retourne au pays et se réfugie à Croix-des-Bouquets, sa ville natale. Alors commence pour lui un processus de réappropriation de l’univers culturel d’origine et de mise en œuvre des principes techniques liés à la modernité artistique auxquels il a été récemment exposé. Tout un monde de sensations et de perceptions retrouvé nourrit son imaginaire tandis que l’ordonnancement de l’œuvre gagne en rigueur et maturité.

Une des qualités fondamentales de l’œuvre de Gesner Armand est d’avoir exploré avec naturel et intelligence les traditions haïtiennes et la trame de la vie quotidienne en évitant «les pièges du folklorisme» et d’avoir proposé ainsi un langage plastique à dimension universelle qui prend assise sur les archétypes de la culture populaire.

Douze ans directeur du Musée d’ Art Haïtien et six ans président de la Fondation Culture Création font de Gesner Armand l’un des artistes les plus concernés par  l’institutionnalisation des structures artistiques et culturelles comme fondement des pratiques et traditions.