Quelques nouveautés et offres

janebe-portrait-feminin-46-50cm
Janebé
(1907-2000)
2400,00 CHF
janebe-jeune-fille-64-72cm
Janebé
(1907-2000)
2800,00 CHF
janebe-paysage-hivernal-38cm-51cm
Janebé
(1907-2000)
850,00 CHF
janebe-fleurs-sechees-27-23cm
Janebé
(1907-2000)
650,00 CHF
j-feenstza-composition
Feenstza J. (?)
850,00 CHF

Clément Charles
(1889-1972)

Scène du marché (1943)
modificateur de prix des variantes :
Prix de base avec taxes
Prix de vente avec réduction
150,00 CHF
Remise
Montant des Taxes
Prix / Kg:
Description du produit

Encre de Chine et aquarelle - 1943

35 cm x 27 cm

En parfait état

Sans cadre

Ref: 526-C10

 

Charles Clément (1889-1972)

Artiste peintre vaudois

Charles Clément, est un artiste peintre, illustrateur, caricaturiste et graveur vaudois.

Charles Clément mène des études classiques (latin-grec) jusqu'à l'obtention du baccalauréat (Lausanne et Neuchâtel).

Après avoir fréquenté l'école des beaux-arts de Düsseldorf (Königliche Kunstakademie) pendant un an, il part à Paris étudier dans les académies de la Grande Chaumière (1910).

De retour en Suisse (1912), il publie, entre autres, des dessins humoristiques dans plusieurs journaux illustrés (Gazette de Lausanne, Rire, Papillon) et cofonde le bimensuel satirique L'Arbalète à Lausanne (1916).

Il exécute des peintures murales, notamment pour la chapelle Montfaucon à la cathédrale de Lausanne (1921), et donne des leçons à l'école nouvelle de Chailly, puis au pensionnat de Brillantmont. Il réalise, avec Paul Budry, l'un des premiers livres d'art de Suisse romande intitulé Les Guerres de Bourgogne (1926).

Charles Clément poursuit sa carrière en Suisse jusqu'en 1927, avant de séjourner temporairement et par intermittence à Paris et Marseille (1927-1932).

Outre ses travaux de peintre et d'illustrateur, il déploie, à partir de 1928, une importante activité de peintre verrier.

Tourné vers l'art monumental, il orne de vitraux huit églises du canton de Vaud, ainsi que la cathédrale de Lausanne (15 vitraux, 1930-1939), et accomplit plusieurs travaux décoratifs dans des bâtiments publics de Suisse.

Il peint également des scènes de rue puis, dès 1932, des nus, des paysages vaudois et des natures mortes.

Plusieurs musées abritent les œuvres de Charles Clément à Lausanne, Fribourg, Berne, Neuchâtel, Zurich, de même qu'à Londres.

En 1949, le musée Arlaud lui consacre une rétrospective.

En 1963 paraissent les Souvenirs d'un peintre, enrichis de nombreux croquis.

Dessinateur polyvalent et amateur de plusieurs outils et techniques (fusain, sanguine, pointe de l'aquafortiste, roseau taillé, crayon du lithographe, lavis, aquarelle, gouache),

Charles Clément meurt le 19 janvier 1972 à Lausanne.

En 1973, le Musée cantonal des beaux-arts de Lausanne organise une exposition à sa mémoire.

 

 

 

 

Artistes

Recherche dans le shop

Votre Panier

 x 

Panier Vide

Nombre de visiteurs

Aujourd'hui : 9

Hier : 247

Cette semaine 9

Month 4216

All 429574