Nouveautés antiquités & vintage

Froidevaux Paul

Après l'orage
modificateur de prix des variantes :
Prix de base avec taxes
Prix de vente avec réduction
1300,00 CHF
Remise
Montant des Taxes
Prix / Kg:
Description du produit

Huile sur toile - 1984

27 cm x 55 cm

En parfait état

Encadrement d'origine offert 

Oeuvres de Paul Froidevaux en vente sur notre site

 

Paul Froidevaux, peintre vaudois (1918-1998)

Peintre, né a Genève le 23 août 1918, décédé à Lausanne en 1998. Etudes secondaires en France, cours de peinture à l'Académie Madeleine Frisson à Paris puis à l'atelier d'Henri Royer. De retour en Suisse à la déclaration de la Seconde Guerre mondiale durant laquelle il est mobilisé pour de longues périodes. 

Domicilié à Lausanne depuis 1939, nourri par de très fréquents séjours à l'étranger. Italie, Provence, Espagne, Grèce, Tunisie et Portugal sont tous des découvertes qui révèlent cette lumière méditerranéenne qui illumine nombre de ses tableaux. Autres sujets présents dans son oeuvre sont les paysages d'hiver du Jura ou du Pays de Vaud. Il écrira en 1979 dans son journal: "Le choc initial peut naître de rapports colorés ou de matières entre un mur à Myconos et la mer comme aussi des rapports de gris et de blancs dans un paysage hivernal."

Expose à de nombreuses reprises en Suisse. Il est présent dans des collections publiques, par exemple au Musée Cantonal des Beaux arts à Lausanne et au Musée Jenish à Vevey.

 

Paul Froidevaux expose à la société des Amis des Arts - novembre 1992 (Neuchâtel)

Paul Froidevaux est né à Genève en 1918 d'une famille d'origine jurassienne.

En France entre 1925 et 1939, il étudie le dessin et la peinture à l'Académie Madeleine Frisson. Rentré en Suisse en 1939, il s'installe à Lausanne où il vit et travaille.

En 1963, il reçoit la Bourse Alice Bailly et depuis 1966 fait partie du Conseil de la Fondation du même nom.

Il est membre de la Société des peintres, sculpteurs et architectes suisses, section vaudoise.

A partir de 1946, Paul Froidevaux ne cesse d'exposer en Suisse et en France notamment.

De nouveaux prix récompensent son travail et ses œuvres sont présentes à travers le monde dans des collections publiques et privées.

Sa vie est ponctuée de voyages et de séjours d'étude en France, en Italie, en Espagne et en Grèce, pays qui lui révèlent une certaine qualité de lumière. D'où le titre «Paul Froidevaux, la lumière du peintre» qu'a donné Michel Terrapon à la monographie parue en 1988, à l'occasion du 70e anniversaire de l'artiste et de sa première exposition à Neuchâtel, à la Galerie des Amis des Arts.

«Quel que soit le sujet, nature morte, nu, hiver dans le Jorat vaudois ou paysage du bassin méditerranéen... Paul Froidevaux chante un hymne à la lumière. M. Terrapon ».

Peintre de vocation et de tempérament, Paul Froidevaux ne cherche pas à reproduire ou à décrire, mais à dire une sensation, un état, un moment du monde.