Quelques nouveautés et offres

janebe-portrait-feminin-46-50cm
Janebé
(1907-2000)
2400,00 CHF
janebe-jeune-fille-64-72cm
Janebé
(1907-2000)
2800,00 CHF
janebe-paysage-hivernal-38cm-51cm
Janebé
(1907-2000)
850,00 CHF
janebe-fleurs-sechees-27-23cm
Janebé
(1907-2000)
650,00 CHF
j-feenstza-composition
Feenstza J. (?)
850,00 CHF

Bosshard Rodolphe-Théophile
(1889-1960)

Nu couché de dos
modificateur de prix des variantes :
Prix de base avec taxes
Prix de vente avec réduction
350,00 CHF
Remise
Montant des Taxes
Prix / Kg:
Description du produit

Dessin marouflé sur un carton  - non signé

Dimensions du dessin : 21 cm x 40 cm

Dimensions de la feuille : 23 cm x 42 cm

Ce dessin a de nombreuses petites piqûres (bien voir la photo)

Sans cadre

Ref: 101-17

 

Rodolphe-Théophile Bosshard (1889-1960)

Né le 7 juin 1889 à Morges et mort le 17 septembre 1960 à Chardonne1, est un artiste-peintre suisse. Spécialiste des nus féminins, il est actif à Paris pendant l'entre-deux-guerres.

Figure majeure de la peinture suisse de la première moitié du XXe siècle, Rodolphe-Théophile Bosshard est né à Morges le 7 juin 1889, d’un père d’origine zurichoise. Sa mère, Neuchâteloise, est née à Nîmes.

Porteur d’un baccalauréat classique, passionné de dessin, il entre à l’école de Beaux-Arts de Genève en 1907, où il est l’élève de Pignolat d’Estoppey et de Gilliard. Il se rend à Paris en 1910 avec son ami le peintre Gustave Buchet, puis à nouveau en 1914. Il y retournera, jeune marié, et porteur d’une bourse fédérale en 1920.

Installé à Montparnasse pendant quatre ans, il noue de multiples amitiés dans le milieu bouillonnant de l’époque : Marc Chagall, Ossip Zadkine, André Derain, Charles Despiau, Charles Dufresne (peintre), Jean Lurçat… et les Suisses Cingria, Clément et Paul Budry.

Il expose, attire l’attention de la critique, se fait un nom. Puis il rentre au pays, tout en exposant régulièrement dans la capitale française.

Installé à Riex puis à Chardonne, il ponctuera son travail de nombreux voyages : au Tessin (Bissone), dans le Midi, en Grèce, en Algérie. Quelques grandes commandes (crématoire de Vevey, École de jeunes filles de Lausanne, Radio-Lausanne, Mutuelle vaudoise).

De ses emballements pour Ferdinand Hodler et l’expressionnisme allemand de ses jeunes années à l’abstraction des années cinquante, l’art de Bosshard n’a cessé de se renouveler, dans ses paysages, ses natures mortes, ses nus, sans que jamais il n’abandonne le rêve et la lumière qui lui sont propres. Il s’éteint le 17 septembre 1960. Il est enterré à Chardonne dans le petit cimetière qui domine le lac.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Artistes

Recherche dans le shop

Votre Panier

 x 

Panier Vide

Nombre de visiteurs

Aujourd'hui : 8

Hier : 247

Cette semaine 8

Month 4215

All 429573