WILLIAM RÖTHLISBERGER

(1862-1943)

William-Rothlisberger-autoportrait-1941-hspavatex-60x47cm

Auto-portrait 1941 Huile sur panneau (60x47 cm)

William Röthlisberger, peintre suisse

William Rothlisberger est né le 6 octobre 1862 à Walkringen, près de Berne. A l'âge de quatre ans il perd son père, et sa mère, d'origine neuchâteloise et vient s'établir à Thielle. Il fait ses classes au Gymnase de Neuchâtel puis se rend à Paris en 1877. Il entre à l'Académie Julian et se lie d'amitié avec les peintres Félix Valotton et Ernest Biéler. Il travaille la peinture avec acharnement. 

Il entreprend de nombreux voyages: en 1881, il se rend en Italie et en Tunisie où il rencontre Eugène et Jules Girardet. L'année suivante, il est en Egypte, Palestine, Syrie puis de nouveaux séjours réguliers à Paris lui permettent de perfectionner ses moyens techniques.  

En 1885, année de son mariage, il visite la Hollande et la Belgique. 

A vingt-six ans, il peint ses barquiers déchargeant des pierres, sa plus grande scène lacustre. Le bas-lac, la région de Thielle sont les sources de son inspiration; des barquiers, des pêcheurs, des saisons naissent ses thêmes principaux. 

Depuis 1886, il participe à plus de cent expositions cantonales, suisses et étrangères. L'exposition rétrospective organisée en 1939 par les Amis des Arts et celle, posthume, de 1944, rencontre un vif succès. 

Etabli à Thielle, il mène une existence de gentilhomme campagnard et de citadin en se vouant non seulement à son art mais à la vie publique. Pendant des années, il fait partie des autorités communales de Thielle. Au chef-lieu, il siège au sein de nombreuses commissions.

Un quart de siècle durant, il préside la section neuchâteloise de la Société suisse des peintres, sculpteurs et architectes dont il assume également la vice-présidence puis la présidence centrale pendant quelques années.

II participe aussi à la fondation d'une caisse de secours suisse pour les artistes dont il s'occupe jusqu'à sa mort survenue le 20 septembre 1943. 

william-rothlisberger-portrait-pere-1914 william-roethlisberger-dessin-profil
Willian Röthlisberger - encre de Chine sur calque (1914) Willian Röthlisberger - encre de Chine sur papier (1942)

BIOGRAPHIE 

1862 Naissance le 6 octobre à Walkringen (BE). William Röthlisberger est le cadet de 6 enfants dont 3 survivront.

1866 Mort du père. La famille s’établit à Neuchâtel. Les hivers se passent en ville et les étés à Thielle.

1870 Paul Girardet et sa famille s’installent à Epagnier puis à Thielle, chez Madame Röthlisberger (Ida Jakobina, née Wimmer). Girardet, chassé de Versailles par la guerre franco-prussienne se remet au travail ce qui inspirera le jeune William.

1870-1880 William prend des cours de dessin chez Gilbert, architecte français appelé par le conseil d’Etat à collaborer aux travaux de la salle du Grand Conseil. Etudes au gymnase littéraire - Influence de Fritz Landry, maître de dessin, graveur, créateur de médailles, lui-même élève de Barthélémy Menn.

1877 Mort de la mère. Départ pour Paris. Académie Julian, se lie avec Ernest Bieler et Félix Vallotton. Il a pour maîtres Lefebvre et Boulanger. Dessine chez Collarossi à la future « Grande Chaumière ». Travaille à Paris l’hiver et passe ses étés à Thielle.

1881 Voyage avec son frère Edmond en Italie (Rome, Naples, Sardaigne) puis en Tunisie et en Algérie où il rencontre Eugène et Jules Girardet.

1882 Départ pour l’Egypte. Remontée du Nil jusqu’à Assouan. Retour par Suez. En caravane de Jaffa à Jéruslem. A cheval en Judée – visite de Palmyre – Baalbek, Beyrouth et jusqu’à Alep en Syrie. Retour par Smyrne et Rhodes, puis la Sicile. Ramène une série de dessins, d’aquarelles et d’esquisses.

1883 Admis à l’Ecole des beaux-arts de Paris, mais tombe malade. Entreprend un nouveau voyage à Venise et Constan- tinople. Retour par la Roumanie et l’Autriche.

1885 Juin. Epouse Alice de Reynier – Voyage de noces en Hollande et Belgique. Profonde impression de la peinture hollandaise et flamande. William et Alice auront 4 fils: L’aîné, Gustave deviendra architecte, Ernest orfèvre, Paulo sculpteur et Maurice architecte d’intérieur. Installation à Paris où le couple vivra jusqu’en 1896. Poursuite de ses études de peinture chez Courtois et Dagnan. Sculpture chez Injalbert. Participe à plusieurs expositions de groupe. Amis des arts, Neuchâtel, où il exposera 27 fois. Amis des arts, La Chaux-de-Fonds, dès 1886. Nationale des peintres et sculpteurs dès 1908.

1888 Peint Les barquiers déchargeant des pierres, tableau qui sera légué au Musée d’Art et Histoire de Neuchâtel (le MAHN).
1889 Le grand filet
1890 La vieille servante
1896 Portrait de Monsieur et Madame de Reynier.
1897 Portrait de Madame Röthlisberger

1900 Médaille de bronze à l’exposition universelle de Paris pour La vieille servante et Barquiers déchargeant des pierres.

1904 Président de la section neuchâteloise de la SPAS (jusqu’en 1929).

1910-1913 Commission fédérale des beaux-arts.

1923 Voyage en Angleterre et en Allemagne.

1927 Voyage dans le midi de la France.

1932 Banquet offert à la Société des peintres et sculpteurs en l’honneur de William Röthlisberger et de Paul Bouvier.

1933 Parution de la première monographie consacrée à l’artiste par Maurice Jeanneret, aux éditions de La Baconnière.

1934-1936 Président du Conseil communal de Thielle - Wavre, son fils Ernest, orfèvre, lui succédera à ce poste.

1943 Le 20 septembre, meurt à Wavre.

1944 Du 28 mai au 3 juillet, exposition rétrospective de 300 oeuvres aux Galeries Léopold-Robert et au Musée des Beaux-Arts à Neuchâtel.

1946 La Société de sauvetage du Bas - Lac baptise sa baleinière de 12 rameurs « Le Père William » en hommage à l’artiste.

1949 Exposition (10 avril - 1er mai) d’oeuvres des Röthlisberger (William, Ernest, Paulo, Maurice) à la Galerie des amis des arts, Neuchâtel.

1955 Avril, exposition et vente aux enchères par la galerie Pro Arte de 600 oeuvres de l’artiste. Gros succès.

1972 Exposition des Röthlisberger (William, Denise, Ernest, Paulo) à la Galerie des amis des arts, Neuchâtel.

1988 86 oeuvres de William sont présentées en hommage à l’artiste au collège de Thielle-Wavre à l’occasion de la commémoration du 100e anniversaire de la fusion des deux communes.

1989 Exposition d’une centaine d’oeuvres à la Galerie de l’Evole à Neuchâtel. Parution à cette occasion de «William Röthlisberger. Le Peintre du lac de Neuchâtel, 1862–1943», par Gérald Comtesse.

 

Oeuvres de William Röthlisberger en vente sur notre site